Pour le premier rendez vous, veuillez vous munir de :

  • Votre carte vitale 
  • Votre carte Mutuelle
  • Votre attestation CMU à jour
  • Le questionnaire médical (téléchargeable ici)

L’orthodontie est une spécialité médicale ayant doit à un remboursement par la sécurité sociale et votre mutuelle si le traitement est commencé avant 16 ans. Le cabinet ne pratiquant pas le tiers payant il faudra avancer les honoraires avant de recevoir vos remboursements. La carte vitale est passée tous les trimestres afin que vous bénéficiez plus rapidement de vos remboursements.

Pour les adultes (après 16 ans), le traitement est à la charge du patient. Cependant, à titre exceptionnel, une prise en charge d’un semestre de traitement par la caisse primaire d’assurance maladie est possible, si une préparation orthodontique est nécessaire en préalable à une intervention de chirurgie maxillo-faciale. La présentation du certificat du chirurgien est demandée. Ce semestre n’est pas renouvelable.

Remboursements par la sécurité sociale :

  • Le bilan (TO20) est pris en charge à hauteur de 30,1 €
  • Le semestre de traitement (TO90) est pris en charge à hauteur de 193,5 €
  • La surveillance (TO10) est prise en charge à hauteur de 15,05 €
  • La contention est prise en charge à hauteur de 161,25 € (TO75) la première année puis 75,25 € (TO50) la deuxième année

Remboursement par votre Mutuelle :

Selon votre contrat peut également vous rembourser des soins d’orthodontie. Par exemple, pour un semestre de traitement si votre mutuelle rembourse 300% du tarif sécu alors elle pourra vous rembourser 580,5 euros (3 x 193,5(100% du remboursement sécurité sociale)=580,5 €) . Vous recevrez donc cette somme en plus de votre remboursement sécu de 193,5 € soit 774 €.

On peut consulter l’orthodontiste dès 6 ans et il n’y a pas d’âge pour commencer un traitement. Au plus un traitement est commencé tôt au plus le potentiel de croissance de l’enfant est important. Cela permettra dans un premier temps de corriger les malocclusions rapidement afin de laisser le massif Maxillo-facial se developper correctement. Un premier traitement d’interception permettra de faciliter et réduire la durée d’un éventuel traitement orthodontique futur.

Pour l’adulte avant de commencer un traitement il faudra s’assurer de la bonne santé parodontale. Pour bouger les dents sans risque de déchaussement ou autre altérations dentaires, il est capital d’avoir des gencives en bonne santé.

Une fois l’appareillage posé l’enfant et l’adulte seront vus toutes les 6 à 8 semaines pour des activations. La durée entre deux rendez vous peut être variable selon l’appréciation du praticien et selon les auxiliaires mis en place durant votre traitement.

En cas d’impossibilité d’honorer le rendez vous veuillez nous prévenir le plus rapidement afin de vous refixer un autre RDV et de libérer le créneau pour un autre patient. La date et l’heure du rendez vous vous sera écrite sur la carte du cabinet. Un mail de confirmation vous sera également envoyé. Vous pouvez également prendre rendez vous directement en ligne depuis votre espace patient sur notre site internet.

  1. Premier Rendez vous 
    Création du dossier dentaire du patient, motif de consultation, Explications, réalisation d’un plan de traitement éventuel et élaboration de devis personnalisés
  2. Le bilan orthodontique
    C’est le recueillement des informations dentaires avec la prise de photographies, empreinte, radiographies. Il aboutit à la pose du diagnostic et à l’ouverture des droits pour débloquer les remboursements
  3. Pose de l’appareil orthodontique 
  4. Rendez vous d’activation toutes les 6 à 8 semaines
  5. Une fois le traitement terminée : Dépose de l’appareil et pose d’une contention dentaire adaptée pour maintenir le résultat.
  6. Première année de contention
  7. Deuxième année de contention

Attention les années de contentions sont une part entière du traitement orthodontique car permettent de maintenir le résultat obtenu. Bien que la sécurité sociale rembourse en partie 2 années de contention il faudra être rigoureux sur le port du matériel de contention sur une durée minimum de 4 ans le temps que la tension ligamentaire des dents disparaisse.

Le traitement orthodontique implique un déplacement dentaire, qui peut causer une inflammation et un léger inconfort. Si douleur il y a, elle est présente les 3-4 premiers jours du traitement et s’atténue au bout d’une semaine. Pour y remédier, la prise d’antalgiques pendant quelques jours (paracétamol..) est la solution la plus adaptée.

Dans les deux cas, les conséquences sont importantes sur le développement de l’enfant. Aux malpositions dentaires s’ajoutent des risques de déformations du palais et des défauts de la croissance des maxillaires, avec des répercussions sur la respiration, la déglutition et la phonation (parole). Ce n’est pas toujours aux parents de pouvoir en décider, mais la sucette à la forme anatomique adaptée est moins lourde de conséquence que le pouce. Dans tous les cas, ces habitudes doivent être arrêtées le plus tôt possible et avant l’apparition des dents définitives.

La contention est la récompense du traitement. C’est la période pendant laquelle on fige le résultat obtenu pour éviter de nouveaux déplacements dentaires indésirables. 

En effet, lors du traitement orthodontique, le parodonte (l’os, les ligaments dentaires, et les gencives) ont été profondément remaniés. La contention va donc durer le temps que le parodonte soit suffisamment ferme pour maintenir correctement les dents dans leurs nouvelles positions. Cette période va dépendre à la fois de l’importance de la malformation initiale et de l’âge du patient. Souvent, celle-ci correspond à deux années, mais chez les patients adultes, celle-ci peut devoir rester « à vie ».

Le principal problème que rencontre les orthodontistes est la récidive d’une malocclusion.

Les tissus de soutien des dents sont ramollis après un traitement orthodontique. C’est pourquoi la période de contention est indispensable pour fixer le résultat le temps que les dents soient bien maintenu par leurs tissus de soutien. Si la contention est arrêtée trop tôt, ou si le patient ne porte pas sérieusement son appareil de contention, les dents vont rebouger

De plus les dents bougent toute notre vie. Elles vont s’user, s’abimer,  la position de la langue peut changer, les dents de sagesse peuvent faire leur éruption, etc… Ce sont autant de facteurs pouvant dégrader le résultat obtenu.

Majoritairement, lorsque les dents rebougent, elles provoquent un léger encombrement. La reprise d’un traitement orthodontique de quelques mois pourra corriger cette récidive. Mais attention, il faudra être sérieux sur la période de contention !

Après avoir retirer l’appareil orthodontique, les gencives sont souvent inflammatoires et abimées suite au retrait des excès de colle. Pas d’inquiétude, après 1 semaine les gencives redeviendront saines et ton sourire sera superbe.

Parfois les dents peuvent être un peu poreuses et blanchâtres. Patience, elles redeviendront translucides et brillantes au bout de quelques jours. 

Attention : Si le brossage est mal effectué pendant le traitement, des traces blanches sont visibles sur les dents. Ce sont des leucomes précarieux (caries débutantes). Elles peuvent être réversibles et disparaitre avec des dentifrices fluorés.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=126&v=5wX_RCJBR3w